Matière extraterrestre :
explorations scientifiques, inspirations artistiques

Infiniment proche

La sonde Hayabusa II

Hayabusa II est une mission de l’agence spatiale japonaise JAXA.

Son objectif :

Envoyer une sonde pour étudier un astéroïde carboné (nommé Ryugu) pour étudier ses caractéristiques et collecter des échantillons pour des études sur Terre dans les meilleurs laboratoires internationaux.

Pourquoi Ryugu ? Les observations faites jusqu’alors laissent penser que les matériaux qui le composent ont interagi par le passé avec de l’eau et qu’ils contiennent de la matière organique. La formation de ce petit astéroïde Ryugu serait en réalité un morceau d’un astéroïde de nettement plus grande taille datant de la création de notre système solaire, il y a 4,5 milliards d’années. De quoi remonter le temps en analysant ce qui compose Ryugu.

Ainsi pendant un an et demi, la sonde Hayabusa II s’est mise en orbite autour de l’astéroïde Ryugu et l’a étudié en détail par des techniques de topographie, thermométrie et spectroscopie infrarouge.

Puis elle a prélevé des échantillons de la surface de l’astéroïde. Ces échantillons ont été rapportés sur Terre avec succès en décembre 2020. Il s’agit d’un évènement historique car c’est le premier retour d’échantillons d’un astéroïde carboné.

Parmi les membres du consortium international, L'unité de recherche et Matériaux et Transformations (UMET) de l’Université de Lille conduira une partie de la caractérisation de la matière extraterrestre ramenée par Hayabusa II dans le cadre du projet TEM-Aster en utilisant la plateforme de microscopie électronique de Lille (PMEL).

En savoir plus Sur Hayabusa II (en anglais)

Suivre la sonde sur Twitter https://twitter.com/haya2e_jaxa